[Tanneries-annonces] Espace autogéré des Tanneries - programme septembre 2012 - Où est passé l'été ?

Prochaines activités aux Tanneries / Upcoming activities in Les Tanneries -- tanneries-annonces at lists.squat.net
Mar 11 Sep 16:38:57 CEST 2012


        ESPACE AUTOGERE DES TANNERIES

                ---------

      INFOS ET PROGRAMME D'ACTIVITES - SEPTEMBRE 2012

                ---------

en pdf là :
http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-prog-sept2012-recto.pdf
http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-prog-sept2012-verso.pdf 


EDITO :

Où est passé l’été ? 

Nous pensions, le coeur tranquille, pouvoir consacrer notre début d’été
aux traditionnels travaux collectifs d’amènagement des espaces
d’activité des Tanneries. Manque de bol : à peine avions nous commencé
qu’un coup de téléphone nous annonçait l’expulsion — à l’improviste —
des 300 demandeurs d’asile de l’école des Greffes. Un peu plus tard
commence série noire pour les Rroms dans les grandes métropoles, et une
quarantaine de personnes se font expulser à leur tour à deux pas de chez
nous par la Mairie sans que celle-ci ne s’embarasse d’attendre quelque
décsion de justice que ce soit.

Pour le pouvoir, "été" rime toujours avec "fais ce qu’il te plaît".
D’autant que tout le monde est censé avoir le dos tourné à bronzer sur
une plage. En l’occurence, les nouveaux venus au gouvernement ont
démontré — sans faire trop de vague — que la "gauche" ne ferait pas de
cadeaux aux migrant·e·s et mal-logé·e·s. 

À Dijon, malgré les vacances, les associations, soutiens et demandeurs
d’asile ont réagit vivement aux coups bas : manifs sauvages, prises de
paroles et tentatives de campement sur la place de la Libération. Les
matraques, lacrymos et procès qui s’en sont suivis — avec en prime le
concassage de l’épaule d’une manifestante — n’ont pas empêché de
nouvelles occupations de logements, dont une maison bourgeoise délaissée
par SEGER (king local de l’immobilier) au milieu d’un parc des plus
charmants.   Il y a quelques jours, à Toulouse, l’expulsion du CREA,
quartier général du mouvement d’occupation et de la campagne « zero
personne à la rue », causait de vifs remous et marquait les rues du
centre-ville. Le CREA renaîtra sans doute et d’ici, à Paris ou
Marseille, des initiatives entrent en résonnance avec la dynamique
toulousaine.

Dans la série de ceux qui ne se laissent pas faire, petite dédicace à la
détermination de nos voisin·e·s de la communautée gitane près de
l’avenue du Mont blanc qui ont bloqué pendant plus de 3h la rocade avec
des barrages de pneus enflammés et quelques manches de pioche. Le Grand
Dijon leur avait frauduleusement coupé le jus depuis plus d’un mois, par
refus de les laisser vivre et construire sur des terrains pourtant
achetés par les dits « gens du voyage ». Un mois que leur interlocuteurs
institutionnels répondaient aux abonnés absents, et que le quotidien se
détériorait. Puisqu’il fallait en venir là, leurs méthodes de
négociation se sont cette fois avérées efficaces : le courant a été
remis dans la soirée.

Pour finir l’été mieux qu’il n’a commencé, nous vous invitons entre
autres à venir profiter ici des rencontres autour du tatouage et des
modifications corporelles en soutien aux prisonnier·e·s et autres
raflé·e·s de la répression, puis à fêter la fin des vendeanges avec un
festival de deux jours.

Enfin, saluons la sortie du "Génie du lieu", journal du « quartier des
Lentillères » que vous pouvez notamment trouver, avec tout un tas de
savoureux légumes produits sur place, lors des marchés hebdomadaires de
la "ferme des maraîchers" (chaque jeudi rue Philippe Guignard — légumes
à prix libre). Il paraît même qu’aura lieu début octobre une fête de
quartier rassemblant les énergies créatives des jardinier·e·s et
habitant·e·s, avec la venue, notamment, de l’"Orchestre tout puissant
Marcel Duchamps" !

## MERCREDI 12 SEPTEMBRE

- 18H Café-lecture  « Histoire populaire des sciences » de Clifford D.
Conner  (deuxième partie : Les temps modernes)

Après nous avoir montré comment par le passé le peuple a été un moteur
du développement scientifique et technique, Clifford D. Conner va tenter
de nous montrer que même aux temps des mathématiques quantiques et des
nano-technologies, les non-encartés de la science continuent à être pour
le meilleur et pour le pire des éléments décisifs du processus de
recherche. Une introduction rapide permettra de prendre part à la
lecture même si vous avez raté la première partie.

- 21H Ciné  « Phantom of the paradise » de Brian de Palma, 1974, 92 mn

Winslow Leach, jeune compositeur inconnu, tente désespérément de faire
connaître l’opéra qu’il a composé. Swan, producteur et patron du label
Death Records, est à la recherche de nouveaux talents pour
l’inauguration du Paradise, le palais du rock qu’il veut lancer. Entre
Faust et Le Portrait de Dorian Gray , Phantom of the paradise est à ce
jour considéré comme l’un des meilleurs films de son auteur, ou alors
comme un film burlesque jouant avec les références. Venez trancher.

## SAMEDI 15 SEPTEMBRE

- 22H-05H Concert organisé par Skanky Yard  Entrée contre participation
aux frais de 5 euros
"The roots in town" #15 : KINGSTON CONNEXION 10TH ANNIVERSARY

Tribe Works Feat. Riddim Conference (Tokyo) Uhuru Disciple & Friends
(Dijon) Kiraden Sound System (Semur-en-Auxois)

## MERCREDI 19 SEPTEMBRE

- 18H Café-lecture  « Tarnac magasin général » de David Dufresnes, Éd.
Calmann Lévy, 2011

Une enquête façon road movie sur les dessous de l’affaire de Tarnac. 11
novembre 2008, au petit matin : cent cinquante policiers antiterroristes
et la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI) investissent
Tarnac, un village de Corrèze. Ils sont venus arrêter quelques dits «
anarcho-autonomes », représentés comme la nouvelle « menace intérieure »
et suspectés d avoir saboté quatre lignes TGV. Les interpellations,
pilotées en direct depuis le ministère de l’Intérieur, se font sous
l’œil des caméras. L’instant est décisif : il s’agit de prouver à
l’opinion publique l’efficacité de la DCRI, le « FBI à la Française »
voulu par Nicolas Sarkozy. C’est un ordre venu d’en haut, et c’est le
début d’un gros fiasco. Pendant trois ans, David Dufresne a rencontré
les protagonistes de l’affaire. Mis·es en examen, policiers, magistrats,
membres de cabinets ministériels ; avec le temps, tous ont accepté de se
confier. Des sans-grades aux proches de Nicolas Sarkozy, jusqu’aux
patrons du Renseignement français, leurs propos dessinent un portrait
des pouvoir politico-judiciaires et de la manière dont ils entendent
maintenir le cap face aux remous et révoltes : Logiques à l’œuvre,
guerre des polices, mensonges, fantasmes… et tentatives de
contre-attaques du coté des inculpé·e·s et de leurs soutiens. C’est
aussi une réflexion critique et désanchantée sur le rôle des médias avec
toute l’ambiguïté liée à la position de l’auteur ex-punk, journaliste en
recherche de désertion qui finit quand même par publier ce livre à
sensation sur une grosse maison d’édition. Si le point de vue et les
procédés ne sont pas les nôtres, la lecture de ce livre n’en reste pas
moins fort instructive pour tous les acteurs de lutte que l’État peut
décider un jour ou l’autre de voir comme une menace.

- 21H Ciné  « A Scanner Darkly » de Richard Linklater, 2006, 100 mn

Tiré du fameux roman de roman "Substance mort" de Philip K. Dick,
Richard Linklater nous fait suivre la vie d’un flic des stup’ accro à
une drogue ubiquitaire, dans une société distopique sous haute
surveillance technologique. Tournées en prise de vue réelles, les images
ont ensuite été redessinées en utilisant le principe de la rotoscopie,
donnant au film un effet d’animation.

## VENDREDI 21 SEPTEMBRE

- 21H30 Concert dans le cadre de l’autoclave.   Entrée à prix libre, en
soutien aux prisonnièr·e·s.   

Ame de Boue (gloomy wave from Paris poubelle) Froe Char (synth gaze from
Paris pourri) Dj Frau Karl Iceberg (ghost punk & bizarre wave, Disco
Kaos, Paris) Koenigstein youth à confirmer (hxc de sainté)

## VENDREDI 21, SAMEDI 22 & DIMANCHE 23 SEPTEMBRE

- 12H-00H Festival « autoclave »  Tatouage et modifications corporelles
DIY en solidarité avec les prisonnièr·e·s et autre raflé·e·s de la
répression

Les modifs corporelles te font de l’œil, mais l’atmosphère souvent
impersonelle des salons te repousse généralement ? Tu fais plutôt ça
clandestinement, tout·e seul·e ou entre potes ? Tu n’as jamais franchi
le cap, mais tu trouves ces sujets intéressants ? Tu as bidouillé ton
corps de plein de façons, et ça te branche de partager tes expériences
avec d’autres gens ? T’en as ras-le-bol des clubs select de modifié·e·s
focalisés sur l’apparence, et t’aimerais bien relier ta trajectoire à
une histoire, à des idées partagées ? Les conventions de tatouage «
ordinaires » ne te font pas tripper, avec leur dominante de « gars »
flashant sur quelques pin-up hyper normées ? Tu aimerais bien te (faire)
percer, tatouer, et expérimenter hors circuit commercial, sans la
pression de l’argent ? Faché·e avec le monde des experts, tu as envie de
te réapproprier des savoirs-faires ? Ça te branche aussi de soutenir,
par ta présence et tes contributions, des luttes pour la liberté de
circulation, la propriété de soi, entre autres évidences sans cesse
bafouées ou remises en question ?

## MERCREDI 26 SEPTEMBRE

- 18h30 Assemblée d’activité des Tanneries

Les assemblées ouvertes permettent de s’organiser ensemble pour les
activités du lieu - potager, infokiosque, zone de gratuité, sérigraphie,
bibliothèque, propositions de rencontres, réunions et ateliers - mais
aussi de penser sa défense. C’est aussi un espace à partir duquel se
structure notre participation à diverses luttes politiques locales et
globales.

- 21H Cinéqueer  « XXY » de Lucia Puenzo, 2007, 91min

Alex, une adolescente de 15 ans, porte un lourd secret. Peu après sa
naissance, ses parents ont décidé de quitter Buenos Aires pour aller
s’installer sur la côte uruguayenne, dans une maison en bois perdue dans
les dunes. C’est là qu’un couple d’amis venus de Buenos Aires vient leur
rendre visite accompagnés d’Alvaro, leur fils de 16 ans. Le père, un
spécialiste en chirurgie esthétique, a accepté l’invitation en raison de
l’intérêt médical qu’il porte à Alex. Une attirance inéluctable naît
entre les deux ados qui va tous les obliger à affronter leurs peurs… Des
rumeurs se répandent dans la ville. On commence à dévisager Alex comme
si c’était un monstre. La fascination qu’elle exerce risque désormais de
devenir dangereuse. Le film est une étude sur la répression de
l’intersexualité, et un appel à l’éclatement des normes et assignations
de genre et de sexe.


## VENDREDI 28 & SAMEDI 29 SEPTEMBRE 
Mini-Festival de rentrée organisé par Maloka.

- Vendredi, 20H, entrée contre participation aux frais de 5 euros :
Skaferlatine (Ska traditionnel 90’s qui vient de se reformer pour une
mini tournée/France) Faute De Frappe (Oi Punk/Suisse) Hors Contrôle (Oi
legend/Montceau les mines) Les K-Nards Boiteux (SkaPunk vitaminé/Nevers)

- Samedi, 20H, entrée contre participation aux frais de 5 euros :
Cross Stitched Eyes (Anarcho Punk avec de ex UK Subs, AOB,
Zygote../UK-Germany) RebukeE (Old School HardxCore/Suède) 20 Minutes De
Chaos (Crust Punk chant féminin/Dijon) Chemist And Acevities (Surf
anarcho cuivré/Dijon) Massgrave (grind punk rapide et rageur/Canada)

Camping possible, tables de presse, disques, une caravane cuisine vegan
et des groupes surprises…




More information about the Tanneries-annonces mailing list