[Tanneries-annonces] programme octobre 2012

Prochaines activités aux Tanneries / Upcoming activities in Les Tanneries -- tanneries-annonces at lists.squat.net
Lun 1 Oct 19:00:26 CEST 2012


                    Espace autogéré des Tanneries
                -------------------------------------
                 Programme d'activités - octobre 2012


Version maquettée, pour lecture ou impression :
  http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-prog-oct2012-recto.pdf
  http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-prog-oct2012-verso.pdf
  http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-prog-oct2012-middle.pdf


                                ÉDITO
                               -------

Face aux CASTORs, incitons encore !
      
En novembre de l’année dernière, année qui restera tristement celle de
la catastrophe de Fukushima, un camp antinucléaire a eu lieu à côté de
Valognes, dans le Cotentin. Ce camp autogéré appelait à perturber le
passage du CASTOR (train de déchets nucléaires hautement radioactifs)
qui se rendait à Gorleben, en Allemagne, où l’attendaient quelques
dizaines de milliers de contestataires à travers tout le pays, comme
chaque année depuis 20 ans. Le mot d’ordre « le train CASTOR ne passera
pas comme ça ! »  était l’occasion de vivre une opposition concrète, sur
le terrain, au nucléaire et au monde qui va avec, ainsi que de
s'inspirer des pratiques de blocage et de sabotage portées massivement
outre-Rhin. Près de 800 personnes étaient arrivées à temps au camp,
malgré la décision de dernière minute d'avancer d'un jour le départ du
train pour éviter les troubles. En dépit de la forte présence policière
— et des charges répétées — des groupes de personnes dispersés à travers
les champs avaient réussi à atteindre la voie ferrée et à y faire faire
suffisament de dommages pour perturber le passage du train…
 
Trois personnes sont convoquées le 9 octobre 2012 à 10h au tribunal de
Cherbourg, pour avoir présenté cette action aux médias. Elles se voient
lourdement inculpées en tant qu'"incitateurs", mais aussi, à partir de
là, pour les diverses actions de blocages menées ce jour là. Elles sont
accusées de : "complicité de destruction de biens d’autrui par l’effet
d’un moyen dangeureux pour les personnes" (guérites de signalisation de
la SNCF incendiées, déballastage, soulève-ment des rails),
d'"incitations directes (écrit, parole, image : tracts, blog, affiches,
communiqués, conférence de presse) ayant provoqué un attroupement de
plusieurs centaines de personnes dont certaines étaient armées
(fumigènes, armes blanches et containers  lacrymogènes…)", ainsi que de
l'"organisation d’une manifestation sur la voie publique ayant été
interdite". La SNCF réclame par ailleurs des sommes astronomiques pour
les dégâts occasionnés. Dans un des États les plus nucléocrates du
monde, il paraît inimaginable de laisser émerger une opposition
conséquente au pouvoir de l'atome : les mesures brutales se succèdent
donc.

En juillet dernier, suite à une tentative de manif anti-nucléaire contre
la construction de lignes THT en Normandie, plusieurs personnes
s'étaient vu blessées grièvement par des tirs policiers. Le seul
manifestant arrêté s'est vu condamné à 3 mois de prison ferme, après
avoir été inculpé là aussi pour l'ensemble des faits et gestes jugés
délictueux des manifestant·e·s.
                         
Du coté des Tanneries, nous avions appelé publiquement, comme pas mal
d'autres collectifs en France, à rejoindre le blocage du train à
Valognes et proposé des co-voiturages. Si l'on ne se retrouve
heureusement pas aujourd'hui mis en cause juridiquement pour ces faits,
il nous semble d'autant plus indispensable de nous montrer solidaires de
celles et ceux qui se voient menacé·e·s pour avoir relayé une action
portée collectivement par des centaines de personnes, et saluée par
maint·e·s autres opposant·e·s à la société nucléaire. Nous nous joignons
donc à l'appel à des actions de soutien aux inculpé·e·s, ainsi qu'à un
rassemblement devant le tribunal de Cherbourg le 9 octobre.

À noter que des concerts pour rassembler des fonds et parler des luttes
anti-nucléaires auront lieu de part et d'autres, dont un aux Tanneries
le 6 octobre (voir programme). Pour plus d'infos et possibilités de
soutien financier : http://valognesstopcastor.noblogs.org/

Enfin, de manière plus locale, vous trouverez dans ce programme une
invitation à la fête du "quartier des Lentillères" sur les terres
potagères occupées pas loin de chez nous, les 5 et 6 octobre, ainsi
qu'un appel à la manifestation de soutien aux migrant·e·s, le 11
octobre, dans les rues de Dijon…

En espérant vous y retrouver, oyé !


				x x x


                            MARDI 2 OCTOBRE
                          -------------------

21H        Concert organisé par Maloka,
           Entrée contre participation aux frais de 5€, acec :
              
           Jeff Hershey (Soul & Rock&Roll des Etats-Unis)
           King Mitchel (Solo Rock de Lyon)


                           MERCREDI 3 OCTOBRE
                         ----------------------

18H     Café-lecture : "Angry Brigades,
       	Éléments de la critique anarchiste armée en Angleterre"
        Ouvrage Collectif, 2012, Editions Ravages

	« Dans la nuit du 12 janvier 1971, la couverture du Times est
	explicite: « Deux bombes ravagent la maison de Carr un jour de
	protestation ». Robert Carr était à l’époque le ministre de
	l’emploi du gouvernement Heath, conservateur, fraîchement élu.
	Il était responsable du projet de loi sur les Relations
	Industrielles, adopté un peu plus tôt dans la journée, et
	provoquant de nombreuses manifestations ouvrières. Cette attaque
	directe sera revendiquée par un groupe nommé « Angry Brigade »
	dans un contexte de tension sociale généralisée tel que
	l’Angleterre n’en a plus connu depuis ; au moment où dans toute
	l’Europe et sur tous les continents, de nombreux groupes
	s’organisent pour attaquer physiquement les structures du
	capitalisme et un certain ordre moral que les années 68 n’auront
	pas réussi à mettre en pièce. Des vagues de protestations
	massives apparaissent un peu partout, une jeunesse
	désillusionnée par un système qui ne cesse de se doter de moyens
	toujours plus efficaces pour broyer les individus et fossoyer
	les rêves d’un autre monde, mais une jeunesse exaltée par la
	perspective d’une transformation radicale de l’existant. » 


21H    Ciné : "Paroles de femmes de la révolution égyptienne"
       Courts-métrages, 2012

       Cette série de court métrages et d'entretiens cherche à mettre en
       relief la participation des femmes au récent processus
       révolutionnaire en Egypte, et explore sa vitalité combattive
       autant que ses contradictions et limites: "La participation des
       femmes à la révolution egyptienne n'est en aucun cas  une
       surprise pour nous et nous ne la voyons pas comme un phénomène
       extraordinaire. C'est l'histoire officielle qui tend trop souvent
       à ostraciser la participation des femmes et à les garder dans
       l'ombre tout en mettant en avant la participation des hommes à
       qui sont attribués les rôles moteurs. Ces documentaires sont un
       outil de mémoire et d'émancipation. Nous faisons l'histoire,
       alors nous ferions aussi bien de l'écrire nous-mêmes".


                      VENDREDI 5 & SAMEDI 6 OCTOBRE   
		    ---------------------------------
                          Rue phillipe Guignard 
                                              
                    Fête du Quartier des Lentillères !

Vendredi :

16H    Atelier Compostage
20H    Repas Collectif avec les légumes des potagers
21h    Concert :

         Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp
	   (Afro-beat, Post-punk, Pop expé de Suisse)
         The Chemists and The Acevities 
	   (Anarcho-Surf, de Dijon)
         Nekro-Macaques 
	   (Fusion, de Dijon)
         + Boum

Samedi :

14H    Diverses activités seront proposées parmi :

	    Découverte des plantes sauvages
	    Cabane à ruches
	    Sérigraphie (amène tes t-shirts !)
	    Entretient vélo (La Rustine)
	    Fresque
	    Tombola/Chasse au trésor/Feu de joie

18h    Discussion
20h    Pizzas 
21h    Projections


                            SAMEDI 6 OCTOBRE
                          --------------------

Journée et soirée autour du hip-hop, de la culture autonome et des
luttes anti-nucléaires, en soutien à Maloka, RECF (Besançon), et les
Tanneries :

15H    Sessions Graff et Open-Mic
16H    Discussion autour de la thématique 
         "Pour une culture et des espaces autonomes"
19H    Bouffe vegan
21H    Concert organisé par Maloka/SCALP Besançon
       Entrée contre participation aux frais de 5€, avec :

	Collectif Mary Read (Hip-Hop de St-Etienne)  
	La Fibre (Hip-Hop de Millau) 
	Première ligne (Hip-Hop de Paris)
	DJ Oleg (Hip-Hop de St Etienne)
	Guests..


                           MERCREDI 10 OCTOBRE
			 -----------------------

18H    Café-Lecture : "Wobblies et hobos"
       De Joyce Kornbluh, 2012, Editions l'Insomniaque

       Wobblies : militants syndicaux des Industrial Workers Of The
       World (IWW) qui sillonnaient, au début du XXe siècle, le
       continent nord-américain pour organiser les luttes des
       travailleurs non qualifiés : immigrés de fraîche date et Noirs,
       ouvrières du textile et journaliers de l'agriculture, mineurs de
       fond et bûcherons... Ils pratiquaient la grève sauvage et le
       sabotage, prônaient l'unité de tous les pauvres et rêvaient de
       transformer, par la grève générale et l'abolition du salariat,
       l'enfer industriel et marchand en une terre de cocagne, de
       liberté et de dignité. Ils furent sans répit pourchassés, passés
       à tabac, emprisonnés, expulsés, flingués par les forces alliées
       du patronat et de l'Etat. Hobos : vagabonds du rail américains
       qui allaient de ville en ville vendre leur force de travail. Ils
       voyageaient en passagers clandestins dans des wagons de
       marchandises et se regroupaient, le soir venu, à l'extérieur des
       villes dans des campements sauvages, communautés autonomes
       temporaires où régnait la plus stricte égalité. Leurs
       pérégrinations se confondirent bien souvent avec celles des
       Wobblies - et ces chevaliers errants en guenilles, méprisés par
       les repus comme par les résignés, harcelés par toutes les
       polices, constituèrent pour les IWW un précieux vivier
       d'aventuriers épris de liberté et assoiffés de justice sociale.

21H    Ciné : "Boxcar Bertha"
       Réalisé par Martin Scorsese, 1972, 88mn

       Pendant la grande dépression, un leader syndical et une jeune
       hobo se mêlent au sort des travailleurs des rails, et face à la
       répression, se mettent à attaquer des trains pour la "justice
       sociale". Scorsese à ses débuts nous offre une adaptation très
       libre de l'autobiographie fictionelle de Boxcar bertha, "soeur de
       la route" et anarchiste, dont l'épopée fut racontée par Ben
       Reitman qui passa sa vie avec les Hobos.


                          JEUDI 11 OCTOBRE
		         -------------------
                          Place du Bareuzai

18H   Manif' de soutien aux demandeurs d'asile et migrant-e-s

      À Dijon, alors que l'hiver arrive des centaines de demandeurs
      d'asile pourraient de nouveau être mis à la rue par la Préfecture
      et la Mairie qui menacent de les expulser des squats des "petites
      roches" et "bertillon". Pendant ce temps les conditions d'accueil
      et de suivis des demandes d'asile sont rendues de plus en plus
      difficiles sur la région. Les risques de mise en centre de
      rétention concernent un nombrent croissant de personnes. Le
      collectif de soutien aux demandeurs d'asile, auquel participe les
      Tanneries, appelle donc à se mobiliser largement pour renverser la
      vapeur.


                          SAMEDI 13 OCTOBRE
                        ---------------------

22H    Concert organisé par Coma
       Entrée contre participation aux frais de 5€, avec :

	Coma Allianss #6 (Dub) avec en DJ
	Flex
	Gomez Brothers
	Latex vs Isotroph



                          DIMANCHE 14 OCTOBRE
			-----------------------
			   Cinéma l'Eldorado

16H    « Squat ! »

       Dans le cadre du festival "résistances", projection du film
       "Squats !" de Christophe Coello à l'eldorado,  film sur le
       mouvement des Okupas barcelonaises, suivi d'un débat animé par
       des représentant·e·s de l'espace autogéré des Tanneries et du
       collectif de soutien aux demandeurs d'asile.



                          MERCREDI 17 OCTOBRE
		        -----------------------

18H    Café-Lecture : "Le droit à la ville"
       De Henri Lefebvre, 1968.

       Publié deux mois avant Mai 1968, le Droit à la ville  a été un
       des manifestes politique subversifs de l'époque. Lefebvre y
       dénonce l’urbanisme  moderne et fonctionnaliste des Trente
       Glorieuses, qu’il conçoit comme une forme d’urbanisme d’État au
       service des intérêts capitalistes. Il observe les effets d’une
       planification qui implique la dissociation  croissante des lieux
       de travail et des lieux de résidence et la nécessité de
       déplacements pendulaires qui en découle. Ces dynamiques
       structurelles ne transforment pas uniquement les paysages et les
       rapports de production, ils conditionnent la vie quotidienne des
       citadins, en les privant des possibilités de rencontres et
       d’échanges qui font l’essence de la ville. À bien des égards,
       Henri Lefebvre décrit déjà la ville néolibérale à venir, et les
       prémices d’une mise en  concurrence généralisée des espaces
       urbains nouveaux.

       Le Droit à la ville assume par  ailleurs sa visée transformatrice
       et émancipatrice. Mais le concept, repris par les agences de
       communication des ministères et des collectivités locales, est
       devenu un outil parmi d’autres de ce que l’on nomme désormais le
       marketing territorial.  Pourtant, il y a déjà quelques décennies
       Lefevbre tentait de dissiper les confusions et de parer aux
       récupérations: il faut l’entendre comme le droit, pour les
       citadins, de produire leur ville plutôt que l’accès à une ville
       déjà  constituée et structurée par les forces capitalistes.
       Cette « utopie expérimentale » que Lefebvre appelle de ses vœux
       n’a rien à voir avec «  l’idéologie de la participation (qui)
       permet d’obtenir au moindre prix l’acquiescement des gens
       intéressés et concernés. (…) N’est-il pas clair  que la
       participation réelle et active porte déjà un nom ? Elle se nomme
       autogestion. » C’est à cette seule condition, n’en déplaise aux
       communicants et aux technocrates, que le droit à la ville prend
       sa véritable dimension émancipatrice.

21H    Ciné : "On se laisse pas faire !"

       De Marseille à Montreuil, compilation de courts métrages sur des
       résistances aux rouleaux compresseurs urbanistiques et à la
       gentrification. Réalisés par les collectifs de vidéastes Pimitivi
       et Regarde à Vue.


                            SAMEDI 20 OCTOBRE
			  ---------------------

12H    Distribution de bouffe vegan par FNB, place du Bareuzai

       FNB est un collectif de bouffe de rue : végan et autogéré. Le
       principe est simple : distribuer des repas végétaliens dans la
       rue à partir de produits récupérés. 

21H    Concert organisé par Maloka/FNB
       Soirée de soutien pour le collectif "Food Not Bombs", 5€, avec :

	Mambassa BB (punk déjanté de Belgique)  
	Rewinder (duo rock and roll de Paris)  
	The Snobs (folk punk et ska venu de Budapest)
	tables de press, disques de Maloka et de FNB


                           MERCREDI 24 OCTOBRE
			 -----------------------

18H    Café-Lecture : "Revue de presse - Timult n.6"

       Ce soir, on découvrira le dernier numéro de Timult, un journal
       qui cherche à "recoller la théorie avec les pensées invisibles et
       les pratiques inspirantes". Cette édition thématise les
       frontières, la violence, les sexualités, corps, territoires…
       articulés de façon transversale au fil des articles. On
       s'attardera sur le texte "Tout pour tou.tes ! Solidarités
       radicales en galères de logement", l'histroire d'un gang de
       femmes dans un quartier de Grenoble, un collectif bouillant qui
       dessine, souvent laborieusement et, dès que possible, avec joie,
       les moyens de disposer de pouvoirs collectifs. Un texte à partir
       duquel discuter, par exemple, le sens des rencontre qui se
       tissent aujourd'hui à Dijon avec des migrant·e·s en galère de
       logements.

21H    Ciné : "N'entre pas sans violence dans la nuit"
         Réalisé par Sylvain Georges, 2007, 20mn
       Suivi de "Qu'ils reposent en révolte"
         Réalisé par Sylvain Georges, 2011, 153mn

       Dans N’entre pas sans violence dans la nuit, George nous montre
       une rafle de sans-papiers qui a eu lieu dans le quartier de
       Belleville à Paris en octobre 2005. La police semble régner
       jusqu'à ce qu'un basculement s'opére dans la joie et l'émeute. 

       Qu'ils reposent en révolte, est le résultat de trois années de
       tournage auprès des migrants bloqués à Calais, dans les "jungles"
       et les hangars, dans l'espoir d'un passage vers le Royaume-uni.
       Un cri cinématographique, cru et poétique, en noir et blanc
       brûlés


                            SAMEDI 27 OCTOBRE
			  ---------------------

22H    BOUM DISCO & CO., prix Libre
       En soutien au journal Blabla et à l'Infokiosque des Tanneries


                           MERCREDI 31 OCTOBRE
			 -----------------------

18H30  Assemblée d'activités des Tanneries  

       Les assemblées ouvertes permettent de s’organiser ensemble pour
       les activités du lieu - potager, infokiosque, zone de gratuité,
       sérigraphie, bibliothèque, propositions de rencontres, réunions
       et ateliers - mais aussi de penser sa défense. C’est aussi un
       espace à  partir duquel se structure notre participation à
       diverses luttes  politiques locales et globales.

21H    Cinéqueer 8 : "The Celluloid Closet"
       Réalisé par Robert Epstein et Jeffrey Freidman, 1996, 92mn

       Ce documentaire nous montre, l’homosexualité vue à travers cent
       ans de cinema hollywoodien. Le spectateur réalise que
       l'homosexualité a toujours été représentée mais de manière plus
       ou moins visible et surtout négative au début. À travers
       l'histoire, nous découvrons le cliché de la « tapette » dans les
       années 40. Puis le sujet du travestissement des hommes et des
       femmes. Ensuite, il est question du Code Hays et la censure
       imposée au cinéma. On découvre comment les scénaristes et
       réalisateurs ont rivalisé d'imagination pour sous-entendre que
       certains personnages étaient homosexuels et ainsi ne pas être
       censurés. Des acteurs, actrices, producteurs et réalisateurs
       commentent les images d'archives en fonction de leur propre vécu.
       Pour les auteurs "The Celluloid Closet" montre comment notre
       attitude envers l’homosexualité et notre perception des rôles des
       deux genres ont évolué au cours de ce siècle.

21H    Concert organisé par Maloka
       En soutien à Maloka, 5€, avec :

	Antidotum (Anarcho punk Polonais) 
	Czosnek (Anarcho punk Polonais avec une chanteuse survoltée!) 
	Jabul Gorba (Punk alterno gitan de Paris) 
	Angry Cats (Rockabilly crooner de Paris)  
	Richard Durn (Crust punk Nancéen)


				x x x



Tous les mercredis à partir de 15h, l'espace autogéré ouvre sa
bibliothèque, son infokiosque, sa zone de gratuité… et vous convie, à
18h, à des lectures, présentations et débats autour des ouvrages
ci-mentionnés.

Ensuite, c'est apéro et auberge espagnole (chacun·e amène de quoi boire
et manger - sans viande, svp), puis à partir de 21h, c'est ciné !

…sans oublier, chaque dernier mercredi vers 19h, la « réu activités » de
l'espace autogéré, moment de choix pour qui souhaite s'impliquer dans
les projets existants ou amener de nouvelles idées !


                                 Où ?
                               -------

                            Espace autogéré
                         17 bd Chicago - Dijon
                        bus #12 - arrêt Chicago
                        www.tanneries.squat.net



More information about the Tanneries-annonces mailing list