[Tanneries-annonces] errata / espace autogéré des tanneries - programme janvier 2012 - Depuis les cages, l'heure n'est pas à la fête...

Prochaines activités aux Tanneries / Upcoming activities in Les Tanneries -- tanneries-annonces at lists.squat.net
Lun 2 Jan 09:16:33 CET 2012


	Espace autogéré des Tanneries 

		---------

     Programme d'activités - janvier 2012

		---------

sur le web :
http://www.brassicanigra.org/contributions/programme-de-janvier-de-l-espace-auto-gere-des-tanneries.html

Version maquettée, pour lecture ou impression : 

http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-bibli-jan2012-recto.pdf
http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-bibli-jan2012-verso.pdf
http://tanneries.squat.net/doc/tanneries-bibli-jan2012-middle.pdf

	XX EDITO XX

	Depuis les cages, l'heure n'est pas à la fête... 

À l'automne 2005, alors que la jeunesse des banlieues se révolte, le
gouvernement relance la construction de 7 prisons spéciales pour les
mineur·e·s (EPM). Des actions, occupations, manifestations, sabotages se
succèdent contre leur construction, mais ne parviennent pas à empêcher
l'ouverture des taules. Depuis, les EPM voient défiler les mutineries,
suicides, rages, déprimes et les gamin·e·s bousillé·e·s par la matrice
punitive.  En mai 2011, une fois encore, la quasi-totalité des détenus
de l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Lavaur se révolte et
saccage des dizaines de cellules. La réaction des institutions
encadrantes AP ("Administration Pénitentiaire") et PJJ ("Protection
Judiciaire de la Jeunesse") vis à vis des détenus est purement
répressive.  Et puis les éducateurs de la PJJ saisissent l'opportunité
pour s'apitoyer sur leurs conditions de travail avec "ces enfants
irrécupérables". Des toulousains décident alors de rendre visite à la
PJJ pour protester contre sa participation à l'incarcération des
mineur·e·s, occupent rapidement les bureaux et les redécorent avec un
peu de liquide nauséabond. 

Quelques mois plus tard, le 15 novembre, grosses perquisitions dans des
squats et domiciles : 4 personnes sont incarcérées en préventive,
soupçonnées d'avoir participé à cette manifestation de solidarité. Cela
peut sembler grotesque, ces camarades en cage depuis 6 semaines pour
deux tags et un seau de caca, mais ce cauchemar de Noël est bien vrai.
Le message de l'État est clair : faut pas s'attaquer aux prisons. Le
nôtre l'est aussi : sortons les !

A Dijon, une nouvelle prison se planifie, plus moderne disent-ils,
certainement plus glaciale et mécanique encore, à l'image de la prison
neuve de Corbas vers Lyon et de son taux record de décès cette année
(big up, en passant, au détenu qui a presque réussi à se faire la malle
le 8 décembre, au moment où une manifestation se frottait aux grilles
d'enceinte). Et puis les bâtiments militaires d'où les familles de Roms
ont été expulsés il y a deux ans doivent toujours accueillir un de ces
centres "défense 2ème chance" où les mineur·e·s en danger sont
encadré·e·s et re-dressé·e·s par des militaires. Cela ne manque pas de
plaire au Maire qui veut la prison à Dijon puisque Chenôve la boude,
pense que l'esprit de caserne sied parfaitement à la jeunesse retorse et
se voit déjà ministre de l'intérieur pour le printemps. Dans ce
contexte, autant se préparer par ici à réagir à un ciel encore un peu
plus plombé.

Aux Tanneries, le mois dernier, des particules enfants/adultes du réseau
"enfance buissonière" se sont réunies pour, entre autres, éditer la
3ième "gazette buissonière", participer à une boum de mômes et
penser/diffuser des moyens d'auto-défense des mineur·e·s face aux
dominations adultes. Nous proposerons le mercredi 11 janvier une
présentation de leur gazette et une soirée de soutien aux incarcéré·e·s
toulousain·e·s.

Qu'en ce passage à la nouvelle année, les faces blêmes des prisons
s'éclairent de milles feux, comme autant de voeux lancés vers les
cachots, pour leur destruction prochaine.


	##  Mercredi 4 janvier

# 18H Ecoute collective : "NO TAV dans le Val de Susa"

Le 8 décembre dernier les val de suzain-e-s ont occupé l'autoroute pour
célébrer l'anniversaire de leur victoire historique face à la police sur
le chantier de Venaus en 2005. On vous propose ici un mercredi
anniversaire, en retard, avec l'écoute d'une émission réalisée par les
compères de la coopérative autogérée de Longo Maï pour la radio libre
"radio Zinzine". L'émission revient sur l'histoire de la lutte contre le
passage du Train à Grande Vitesse dans cette vallée alpine coté italien,
avec les témoignages d'habitant-e-s et résistant-e-s de là-bas, toujours
à l'affût, d'autant que les travaux reprennent tant bien que mal, sous
occupation policière. L'écoute sera suivie d'un point sur ce qui s'y
trame cet hiver.

# 19H Assemblée d'activités 

Les assemblées ouvertes permettent de s'organiser ensemble pour les
activités du lieu - potager, infokiosque, zone de gratuité, sérigraphie,
bibliothèque, propositions de rencontres, réunions et ateliers - mais
aussi de penser sa défense. C'est aussi un espace à partir duquel se
structure notre participation à diverses luttes politiques locales et
globales.

# 21H Ciné "L'orchestre noir" Documentaire de Jean-Michel Meurice, à
partir d'une enquête de Fabrizio Calvi et Frédéric Laurent, 2007. 

Ce film tourné en 1997, représente une somme d'investigations sur
vingt ans à propos des attentats qui eurent lieu en Italie à la fin des
années 60 et plus particulièrement sur celui du 12 décembre 1969, Piazza
Fontana, à Milan. C'est l'époque où, en Italie, un changement
social radical paraît possible. Les manifestations sont quotidiennes, et
1968 là-bas va s'étaler sur 10 ans. Cet attentat à Milan qui fait de
très nombreuses victimes, choque l'opinion publique. L'enquête de
la police s'oriente presque immédiatement vers les anarchistes, selon
les directives des services secrets italiens, et pour cause : ce sont
ces derniers qui ont organisé l'attentat. Ce documentaire
étourdissant, loins des délires conspirationnistes stériles qui
envahissent trop souvent les blogs et réseaux "indignés", explique en
détail la "stratégie de la tension", alliances entre appareil d'Etat,
services secrets et groupuscules fascistes qui dans ce cadre de guerre
froide vont organiser des massacres pour tenter de baillônner le
mouvement révolutionnaire sans doute le plus intense en occident dans la
décennie 70.


	## Samedi 7 janvier

# 22H : Soirée "Roots in Town #13" organisée par Skanky Yard(5€), avec 

Jah Free (une figure du dub anglais, qui a travaillé avec Zion Train,
Mad Professor et autres !) Dawa Hifi (Dub, France)


	## Mercredi 11 janvier

# 18H Café-lecture : Revue de presse : « la gazette buissonière numéro 3 » 

Concoctée aux Tanneries en décembre par des majeurs/mineurs d'ici et
d'ailleurs, la gazette buissonière est un des outils d'expression d'un
réseau qui s'attaque en pratiques et en écrits aux cases adultes/enfants
et à ce qui s'y construit d'aliénant. La gazette parle d'obligation
scolaire et de ce que l'on attend des mères, de statuts de mineur et de
définitions par "nature", d'asphyxie familiale et de fugues, de révoltes
d'écolier-e-s anglais au début du siècle et de lascars français des
lycées techniques... On propose un moment pour parcourir et discuter de
tout ça ensemble.

En deuxième partie, on présentera un peu les luttes en cours autour de
la répression/incarcération des mineurs et la situation des
toulousain-e-s incarcéré-e-s suite à une occupation de la Protection
Judiciaire de la Jeunesse. Et des possibilités de leur écrire (en
espérant qu'ils/elles soient sorti-e-s d'ici là). 

# 21H Ciné : "Le fils du requin" Film d'Agnès Merlet, 1993, 90 minutes

« Si cela avait pu dépendre de ma volonté, j'aurais voulu être plutôt le
fils de la femelle du requin (...), je ne serais pas si méchant ».
Lautréamont, Les Chants de Maldoror. 

Deux frangins d'une dizaine d'années errent de foyer en famille
d'accueil, de virée délinquante en voyage imaginaire. Inspiré d'un fait
divers des années 1980, le film est une plongée dans une révolte à
mi-chemin entre le thème de la révolution des enfants et celui de la
délinquance juvénile et sa gestion répressive.


	## Samedi 14 janvier 

# 19H Au local libertaire (61 rue Jeannin), apéro, couscous puis concert à
prix libre, avec :
 
Les Fées Minées (Chanson et accordéon, Besançon)


22H Même jour, autre style, autre heure, autre orga, autre endroit.


Coma propose, à l'Espace autogéré des Tanneries(5€), une soirée avec
:
 
Peuch (Minimal Techno) Alienduch (Techno to Acid) G-Rem (Electro-Techno)
Anod'1 (Dirty Breakz)


	## Dimanche 15 janvier 

# 14H au Potager Collectif des Lentillères, rue Philippe Guignard Au
programme du jour, labours du champ de patates et buttes !

# Et à 17h30 : Assemblée du potager Et pour avoir un peu plus chaud, il y
a fort à parier que ça se tiendra à l'espace autogéré d'à côté, celui là
même que vous connaissez !


	## Mercredi 18 janvier

# 15H Tournoi de Foot au Stade des Poussots !

Avec tanneur-euse-s, demandeurs d'asile and co. Un petit derby entre les
maisons occupées du quartier, avec vous bien sûr, si vous voulez
participer ! En espérant qu'on prendra notre revanche, sur... la pluie
de la fois passée !

# 18H Café-lecture : Black Panthers & Co

Black Books ! Présentation de divers ouvrages sur le mouvement black
power, avec notamment Angela Davis, Frantz Fanon, Jean Genet, Gil Scot
Heron, George Jackson, Aaron McGruder, Bobby Seale, Iceberg Slim,
Malcolm X.

Une douzaine de bouquins au programme, pour aborder le mouvement
noir-américain dans sa phase révolutionnaire, et aussi un peu son
pendant lumpen et ghetto-gangsters.

# 21H Ciné "American Revolution 2" Documentaire de Howard Alk, 1969, 80
min

1968, les Etats-Unis sont secoués par une vague d'émeutes qui suivent la
mort de Luther King et accompagnent la fièvre révolutionnaire de
l'époque. La convention nationale du parti démocrate qui se tient à
Chicago est l'occasion d'affrontement violent entre activistes et
police. Howard Alk filme l'agitation de rue et les différents groupes
révolutionnaires de la ville, dont les Black Panthers.

Et aussi, ce même Mercredi 18 janvier

Non, ce n'est pas une erreur : même jour, même heure, aux Tanneries
aussi, mais le lieu étant grand, il faudra choisir entre head-banging &
black power.

# 21H Orga Maloka, participation aux frais de 5€, bouffe vegan sur
place, tables de presse & co., avec les groupes suivants : 
 
Black Code (Métal trash, Besançon) Visions of War (Crustpunk, Belgique)
Human Compost (Crustpunk, Besançon)


	## Samedi 21 janvier

# 22H : Boum BLABLA (Les anciens numéros restent dispos, sur
http://brassicanigra.org/blabla/)

Boum de soutien au journal « blabla » qu'on ne présente plus, pour fêter
et financer la sortie du numéro 14, et permettre sa diffusion gratuite.
Au programme de cet opus : blocages antinucléaires de Valognes à Dijon,
rencontres avec des demandeurs d'asiles et occupations, histoires des
luttes de migrant·e·s à Dijon, urbanisme et démocratie participative,
brèves en désordre...

Et puis donc, toute la nuit, un mix de rock, rap, electro, disco, surf,
mambo et tout ce qui bouge jusqu'à l'aube hivernale mais chaude de nos
sueurs endiablées !


	## Mercredi 25 janvier 

# 19H Assemblée d'activités ! Oui, deux ce mois-ci, mais on a du retard à
rattrapper ; venez !

# 21H Ciné-Queer

Lancement d'un cycle de projection « transpédégouine »,sûrement mensuel,
visant à diffuser des films et documentaires qui portent principalement
sur le genre, les homosexualités, luttes LGBTQI, féminismes, etc., avec,
pour commencer :

« My Own Private Idaho », de Gus van Sant, 1991.
 
Mike et Scott vivent parmi les marginaux de Portland, partageant leur
solitude, les drogues et les hommes ou femmes à qui ils se vendent. Mike
est introverti, homo et souffre de crises de narcolepsie. Enfant,
abandonné, il est obsédé par l'idée de retrouver sa mère. Scott, lui,
est le fils du maire de la ville, un homme qu'il déteste et qui cherche
à lui imposer un avenir tout tracé. Mike ne cache pas son amour à Scott,
qui se refuse pourtant à lui. Ensemble, ils prennent la route pour
retrouver la mère de Mike. Le voyage les mène en Idaho, puis au-delà,
bouleversant leurs valeurs mutuelles... Ce film, qui traite entre autre
de la prostitution, résonne à l'heure 


## Vendredi 27 janvier

# 21H Participation aux frais de 5€, organisation par Maloka, avec :
  
Mass Murderers (Punk HxC breton de retour, et ils sont pas contents !)
Les Chiens D'La Casse (Punk-rock ardéchois) You Fail (HxC oldschool Punk
de Dijon)


## Mercredi 1er février 

# 18H Café-Lecture « Le Grand jeu à venir, textes situationnistes sur la
ville », de Libero Andreotti, 2008, Éditions de La Villette. 

De la fin des années 1950 au début des années 1970, un certain nombre
d'intellectuels donne naissance à un ensemble de textes prônant la
réappropriation du réel dans tous les domaines de la vie, politisant
ainsi l'idée d'une émancipation quotidienne individuelle et collective.
Au coeur de cette approche, la ville "comme espace central de la
vie quotidienne" a été entièrement repensée : elle doit être l'objet
d'un réinvestissement qui soit ludique et politique. La présentation de
cette anthologie permettra de revenir sur les héritages pratiques et
conceptuels des situationnistes dans les pensées critiques de la ville.

# 21H Ciné "PLay Time" Film français de Jacques Tati, 1967, 155mn

M. Hulot ainsi qu'un groupe de touristes américains tentent d'évoluer
dans un Paris futuriste composé de lignes droites et de bâtiments épurés
et aseptisés de verre et de béton. Dans cet univers, tapis roulants,
digicodes et autres gadgets modernes semblent s'élever comme autant
d'entraves à la vie quotidienne et aux interactions humaines...



### Sans oublier, tous les jeudi à 19h, « Food Not Bombs » !

Chaque semaine, c'est un repas vegan (végétalien, c'est à dire sans
souffrance animale mais avec plein de machins bien !) et gratuit,
distribué à qui veux, pour partager un moment de convivialité et se
rassasier.












----- End forwarded message -----

----- End forwarded message -----
_______________________________________________
Sans-titre-diffusion at rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/sans-titre-diffusion

----- End forwarded message -----

----- End forwarded message -----

----- End forwarded message -----


More information about the Tanneries-annonces mailing list