[squats-fr-diffusion] communiqué : Dijon - des nouvelles de l'internat d'Etat occupé par les demandeurs d'asile

nicolu nicolu at poivron.org
Dim 29 Jan 18:38:06 CET 2012


## Dijon - bâtiment d'Etat occupé par les demandeurs d'asile - dernières infos

Jeudi 26 janvier, une manifestation de soutien aux demandeurs-euses d'asile
appelée par une vingtaine d'association dijonnaise s'est solidarisée
avec l'occupation d'un ancien internat de l'Ecole des Greffes
appartenant à l'Etat, à l'angle du boulevard de la Marne et de la rue
Aristide Brillant.

Dans la foulée de la manifestation environ deux cent personnes se sont
rassemblées devant le bâtiment dont l'occupation a ainsi été rendue
publique. Dans la soirée, 70 demandeur-euse-s d'asile d'Erythrée,
Somalie, Ethiopie, Soudan... laissé-e-s sans solution d'hébergement, malgré
les obligatins de l'Etat, y ont élu domicile. Cet ancien internat
inoccupé depuis plus d'un an et demi est parfaitement adapté au logement et ne
fait l'objet d'aucun autre projet à court terme. Ce grand bâtiment contient 
plus d'une cinquantaine de chambres double.

Dès vendredi matin, les représentants de "France domaine", institution
d'Etat à qui revient la gestion du bâtiment ont envoyé un huissier pour
constater l'occupation et lancer une procédure d'expulsion. Ils nous ont
fait savoir que dans ce cas précis et au vu de la situation légale du
bâtiment, le préfet avait tout pouvoir pour décider du maintien dans les
lieux des demandeurs d'asile ou d'une procédure d'expulsion. 

Le soir même, le directeur de cabinet du préfet a accepté de recevoir en urgence
des représentants des associations solidaires et des demandeur-euse-s d'asile.
Alors que les associations souhaitaient trouver des solutions pour
pérénniser l'occupation, le directeur de cabinet leur a répondu que la
préfecture souhaitait mettre fin au plus vite à cette occupation,
invoquant un "trouble à l'ordre public". Il lui a été répondu que si il y
avait un troube à résoudre, c'était dans le fait des laisser des
persnnes à la rue. Lors d'une audience accordée trois jours avant, la
Préfecture n'avait pas hésité à tenir un discours assez offensif contre
la présence des demandeurs d'asile à Dijon et ne proposait toujours
aucune solution de logement sous prétexte qu'il n'y aurait pas d'espace
disponible à Dijon.

Alors que la préfecture réactive le plan d'urgence hivernale cette
semaine, elle demande paradoxalement dans le même temps l'expulsion d'un
des immeuble les plus adapté à reloger des personnes sans abri dans
l'agglomération, notamment les demandeur-euse-s d'asile dont elle est "légalement" 
censée assurer l'hébergement.

Il faudra sans doute se mobiliser dans les jours à venir, lors du
procès, sur place ou dans la rue, pour empêcher l'expulsion et trouver
les leviers nécessaires à leur faire faire marche arrière. 

## Une conférence de presse publique aura lieu, ce mardi à 10h30, à l'appel
des demandeur-euse-s d'asile et des diverses associations qui soutiennent
l'occupation. 

## Nous invitons tout un chacun à passer sur place dans les prochains jours
pour rencontrer les migrant-e-s et apporter du soutien matériel, humain et
politique (3 bvd. de la Marne)

un récit détaillé de la manifestation avec des photos est disponible ici :
http://www.brassicanigra.org/contributions/un-nouveau-lieu-occupe-par-les-migrant-es-a-dijon.html

---- Des soutiens du coté de l'Espace autogéré des Tanneries.
--
tanneries AT squat.net
Liste interne aux Tanneries
https://lists.squat.net/mailman/listinfo/tanneries

----- End forwarded message -----


More information about the squats-fr-diffusion mailing list