[squats-fr-diffusion] Fwd: Contre l'expulsion du Toboggan par la Mairie de Dijon – appel urgent à actions de soutien individuelles et collectives

nicolu nicolu at poivron.org
Ven 20 Oct 04:28:41 CEST 2006


----- Forwarded message from toboggan at squat.net -----

From: toboggan at squat.net
To: brassicaliste at brassicanigra.org
Date: Fri, 20 Oct 2006 04:22:38 +0200
Subject: Contre l'expulsion du Toboggan par la Mairie de Dijon – appel urgent à actions de soutien individuelles et collectives
User-Agent: Mutt/1.5.11

1) Introduction et appels à des actions, faxs, mails, appels de
solidarité

2) Petite présentation du Toboggan

3) Lettre-type

INTRODUCTION ET APPELS À DES ACTIONS, FAXS, MAILS, APPELS DE SOLIDARITÉ

Le Toboggan est une ancienne maison dijonnaise vide, occupée depuis le
27 août 2006 et transformée en un lieu autogéré d'habitation et
d'activités de quartier. Le toboggan est devenu rapidement assez
populaire dans le quartier Dumont et propose des ateliers de peinture,
couture, restaurants, débats, projections... 

Depuis son ouverture, la Mairie PS de Dijon s'acharne pourtant par tous
les moyens à expulser ce squat, et ce à l'entrée de l'hiver : 

mise en place d'une procédure d'urgence aux tribunal, puis d'une
nouvelle procédure pour faire appel de la décision de justice alors que
le toboggan n'avait obtenu que 2 mois de délais.

distribution d'une lettre du Maire mêlant propagande sécuritaire et
appel à la délation aux habitant-e-s et commerçant-e-s du quartiers

attaques diverses contre les squats au Conseil Municipal et dans la
presse...

dans le même temps le Maire, François Rebsamen, numéro 2 du PS, se vante
d'avoir expulsé 7 squats en 5 jours et annonce que l'Espace autogéré des
Tanneries sera expulsé dès que se présentera un projet d'utilité
publique. 

Si la cour d'appel décide d'annuler les deux mois de délais, le toboggan
risque  d'être expulsé entre le 25 octobre (le jugement sera rendu le
24) et le 1ier novembre, commencement de la trêve d'hiver. 

Nous appelons donc à diverses actions de solidarité face à la Mairie de
Dijon, dès aujourd'hui et jusqu'au 24 octobre. Nous espérons notamment
que de nombreuses personnes fassent connaître leurs désaccords face aux
menaces d'expulsion en appelant la Mairie ou en envoyant des mails, fax
ou lettres (voir contacts ci-dessous / une lettre type est disponible
mais vous pouvez aussi improviser à votre goût). Des petits gestes qui
prennent peu de temps mais qui aideront, parmi d'autres initiatives, à
exprimer un ras-le-bol de la répression vis à vis des espaces
d'autonomie et à marquer une solidarité collective locale et au-delà. 

Par ailleurs, les occupant-e-s du squat et le collectif de soutien ont
décidé de lancer, suivant le résultat du tribunal, des actions de
résistance pour empêcher l'expulsion durant la semaine du 25 au 31
octobre. Une invitation large à venir à Dijon et au toboggan pour tenter
d'empêcher l'expulsion, barricader collectivement la maison et tout ce
qui s'ensuit, risque donc d'être lancée le 24 octobre. Tenez-vous prêt !

Faites connaître dès aujourd'hui votre opposition à la Mairie de Dijon :

Mairie de Dijon ― à l'attention de M. le Maire François Rebsamen ― Place
de la libération ― 21000 Dijon Standard 03 80 74 51 51 /
francois-rebsamen at ville-dijon.fr

	PETITE PRÉSENTATION DU TOBOGGAN

Le Toboggan est un petit immeuble située 60, 62 rue Charles Dumont à
Dijon.  Il est habité par une dizaine de personnes qui on eu l'envie
commune d'ouvrir un lieu de vie et d' activités centré sur la vie du
quartier et de faire revivre ce batiment laissé à l'abandon par la
mairie, son proprietaire. 

C'est donc le 25 aout 2006 que le Toboggan s'est ouvert, trois jours
plus tard, le p'tit dej de rue pour la présentation du lieu était
organisé.  Depuis les habitant-e-s ont commencé-e-s travaux de
rénovation et d'aménagement pour en faire un espace de vie agreable,
pour proposer des activités, pour ouvrir le lieu sur le quartier et
créer du contact entre voisins.  Car c'est bien cela qui est au centre
des préoccupations, le lien social. 

C'est ce contact entre les gens qui à fait naître ce lieu et qui le fera
vivre. Ce même contact qui se perd dans nos quartiers et nos villes.
Que se soit dans le fait de vivre à plusieurs ou d'ouvrir sa maison pour
des activités, ce sont des choix de vie qui vont dans ce sens, créer du
lien social et de la solidarité. C'est dans cette optique que se trouve
le Toboggan.

Les habitant-e-s prennent les décisions collectivement, se réunissent
souvent pour discuter de la vie de la maison et pratiquent ainsi
l'autogestion de leur lieu de vie mais aussi de leur lieu d'activités.

Car les projets foisonent et se mettent en place avec les voisins, en
parallele à la vie quotidienne, aux études ou au travail pour
certain-e-s et à la lutte juridique face à la mairie.

Les locaux permettent de mettre en place de multiples activités pour
toutes et tous.Il est ainsi prévu des cours de peinture à prix libre,
des ateliers de couture, de photos, de cuisine, des réunions ainsi que
goûters et autres fêtes.  Mais ce n'est pas tout car les habitant-e-s du
quartier sont évidement invité-e-s à venir participer mais aussi à
proposer d'autres projets, participant ainsi à la vie de la maison mais
aussi et surtout à celle de leur quartier.

Le Toboggan se voulant un lieu ouvert, vous pouvez venir pour y
rencontrer les personnes impliquées dans la vie du lieu, participer aux
ateliers, céer, échanger, réparer, récuperer, rigoler, ...  Et pour être
sûr de trouver quelqu'un, essayez de passer les samedi et dimanches
après-midis.

	LETTRE-TYPE

M.Le Maire, je soussigné trucmuche, souhaite vous faire connaître ma
vive oppositions face aux menaces d'expulsion que la municipalité de
Dijon fait peser sur le Toboggan.

suivie de ce que vous voulez faire savoir à la Mairie à ce sujet.


----- End forwarded message -----


Plus d'informations sur la liste de diffusion squats-fr-diffusion