[squats-fr-diffusion] [COLERe] Tr: Scientologues contre squatteurs

collectif COLERe collectifcolere at yahoo.fr
Lun 9 Oct 19:32:16 CEST 2006


Société
  Scientologues contre squatteurs
Roland Planchar
Mis en ligne le 06/10/2006
- - - - - - - - - - - 
  Des bâtiments bruxellois qui appartiendraient à la secte sont squattés depuis plusieurs jours. Un "service d'ordre" privé a tenté de les expulser de force, vendredi à l'aube. Le bourgmestre de Bruxelles fulmine...
    Trois immeubles contigus et inoccupés du boulevard de Waterloo, à Bruxelles, ont été spectaculairement envahis, le 28 septembre, par des personnes à très faibles revenus.
  Quelque 200 personnes squattent ainsi les n° 101 à 103 (soit 10.000 m² abandonnés par la Communauté française voilà environ 3 ans) pour, disaient-elles alors, protester contre "un échec des pouvoirs publics dans la lutte contre la crise du logement". Cette action était d'ailleurs soutenue par le "Syndicat des locataires", par l'"Union des locataires des Marolles", par le "Comité général d'action des Marolles" et par le groupe "Colère".
  Or, vendredi vers 5 heures du matin, un service de "gardiennage" privé (reconnu par le ministère de l'Intérieur), fort de plusieurs hommes et d'un chien muselé, a tenté d'expulser les intéressés. Il agissait de concert avec un représentant de la société immobilière "Belgium Buildings Acquisitions Inc." (BBAI, de droit américain semble-t-il), qui se déclare nouveau propriétaire.
  Cette opération a aussitôt été dénoncée par l'"Union des locataires". L'avocat des occupants, Me Alexis Deswaef, a de son côté expliqué que ces hommes ont mis la force en oeuvre - sans être violents à proprement parler - pour cette tentative d'expulsion et ont aussi essayé de changer des serrures. Mais les occupants, a-t-il également expliqué, ont résisté, la police de Bruxelles se déplaçant rapidement pour prendre le contrôle. 
  Des négociations ont ainsi été entamées, Me Deswaef estimant du reste que la manoeuvre heurtait un accord obtenu avec l'avocat du propriétaire, qui comportait un délai avant toute expulsion, à échoir lundi 9.
  Après que des représentants de "BBAI" eurent, entre-temps, vérifié que l'intérieur de l'immeuble n'était pas détérioré et qu'ils eurent annoncé l'ouverture de travaux de rénovation dès lundi, des avis demandant aux occupants de quitter les lieux (au plus tard dimanche à 17 heures) ont été apposés. Ces avis mentionnent en outre que BBAI est consciente du problème inhérent au manque d'appartements à Bruxelles, égratignant le gouvernement au passage.
  Si, finalement, les squatteurs n'ont donc pas dû quitter les lieux, vendredi, les réactions ont fusé avec célérité. Ce fut d'autant plus rapide qu'on tient généralement pour vrai que "BBAI" n'est rien d'autre qu'un pseudopode de l'"Eglise" de scientologie, une secte déjà puissamment implantée à Bruxelles, rue de la Loi. Nous avons demandé son opinion sur le sujet à Myriam Zonnekeyn. Elle n'en a pas : "En tant que présidente belge (de la scientologie), je n'ai pas entendu d'information sur ce sujet", et pas davantage sur le boulevard de Waterloo.
  "Extorquer de l'argent"
  Bref, le bourgmestre de Bruxelles, Freddy Thielemans (PS), a condamné "l'attitude irresponsable" du propriétaire de l'immeuble. Il a dépêché sur place le président du CPAS et a rappelé dans un communiqué que seule une décision de justice de paix peut permettre une expulsion que seule la police peut exécuter.
  M. Thielemans a par ailleurs déclaré que "BBAI" lui avait confirmé la volonté des scientologues d'établir leur siège européen à cette adresse. Ce contre quoi il s'engage "à utiliser tous les moyens disponibles" car la scientologie figure sur la liste des groupes sectaires nuisibles établie en marge des travaux de la commission parlementaire ayant traité le sujet, en 1997. "Il est démontré que la seule activité de cette "Eglise" est d'extorquer de l'argent aux personnes désoeuvrées qui peuvent se laisser tenter par leur message", a aussi précisé le bourgmestre à l'agence Belga.
  Bourgmestre qui a encore relevé que les travaux annoncés doivent faire l'objet d'une autorisation qui... n'a pas été délivrée.
  
© La Libre Belgique 2006

      collectif COLERe asbl
site: http://geocities.com/collectifcolere
groupe de discussion: http://fr.groups.yahoo.com/group/colere
blog: http://colere.blogspirit.com
  n° de compte: 001-4410716-08 (avec la mention "soutien COLERe")




 		
---------------------------------
 Yahoo! Mail réinvente le mail ! Découvrez le nouveau Yahoo! Mail et son interface révolutionnaire.
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été enlevée...
URL: /pipermail/squats-fr-diffusion/attachments/20061009/93a352c1/attachment.htm


Plus d'informations sur la liste de diffusion squats-fr-diffusion