[squats-fr-diffusion] [Fwd: [grrrville] menaces d'expulsion à résistor]

Zanzara athée zanzara at squat.net
Jeu 17 Mar 06:13:58 CET 2005


Les squatteureuses de Resistor ont écrit ceci. Je fais suivre.
C'est aussi possible d'appeler la préfecture de Grenoble pour les lourder,
leur dire que c'est scandaleuuuuuux et qu'illes ne respectent même pas
leurs propres lois c'est proprement scandaleux mon dieu, etc.
Le numéro du service des expulsions locatives c'est le 04 76 60 34 00.
Evidemment, un coup d'fil ne suffira pas, donc toute action directe de
solidarité sera certainement la bienvenue, comme de bien entendu.
z.


-------- Message original --------
Objet: [grrrville] menaces d'expulsion à résistor
De: jacklang at no-log.org
Date: Mer 16 Mars 2005 13:22
À: greville at squat.net

 Le squat "résistor", installé à seysinnet pariset depuis septembre, est
expulsable à partir d'aujourd'hui

- Ah bon mais pourquoi ?
- la mairie, propriétaire des lieux, nous avait intenté un procès en
novembre à l'issue duquel on avait obtenu la trêve d'hiver. Comme dans
le rendu du procès, les deux mois de délai post-trève n'étaient pas
explicitement enlevés, nous croyions à raison que cela signifiait qu'on
les avait bien et que donc, on n'était pas expulsable avant le 15 mai.
Or hier stupeur, stupéfaction! un commandement de quitter les lieux nous
informe qu'en fait on doit faire nos affaires dans les heures qui
suivent sous peine d'expulsion violente.
nous avons donc décidé de faire appel pour que les deux mois nous soient
rendus.
Par ailleurs lors d'une entrevue au combien cordiale avec le directeur
du cabinet du maire, nous comprimes que ces messieurs n'avaient aucune
intention de s'embeter avec de squatters plus longtemps et qu'ils
pouvaient donc potentiellement faire fi de la requête d'appel et venir
nous déloger très prochainement...

- mais alors que faire?
- on invite les gens à passer à résistor (15 rue de la Resistance,
Seysinnet pariset, 04 38 49 26 03) mercredi aprem, jeudi ou vendredi
pour s'informer sur la situation, passer du temps, voire venir dormir
(prévoir sacs de couchage...). Il est aussi possible de faire pression
en appelant la mairie de seysinnet pariset et de s'insurger contre
l'expulsion...

Il faudra plus d'un commandement pour nous faire taire éternellement...



__




Plus d'informations sur la liste de diffusion squats-fr-diffusion