[squats-fr-diffusion] Quand les divers Partis Communistes d'europe expulsent des squats. Action de soutien à l'EKH de Vienne et à la charade de ST-martin d'Hères lors du FSE.

ni co lu nicolu at chutelibre.org
Lun 17 Nov 16:24:17 CET 2003


Quand les divers Partis Communistes d'europe expulsent des squats. Action de
soutien à l'EKH de Vienne et à la charade de ST-martin d'Hères lors du FSE.

Contre la fermeture d'EKH seul squat et Centre social autonome de Vienne par
le Part Communiste autrichien (KPO).Interpellation de Walter Baier,
président du KPO au Forum Social Européen, samedi 15 novembre à Paris.

Samedi au Forum Social Européen de Paris, devait intervenir Walter Baier,
président du KPO (Parti Communiste Autrichien) et représentant du Forum
Social Autrichien.Son intervention s'incluait dans un forum sur « les médias
et la guerre », animé par le journal du Parti Communiste Français
l'Humanité. Environ 400 personnes était présentes dans la salle. Au bout
d'une heure d'intervention officielle de journaliste et politicien-nes
prônant généralement,face à la propagande du pouvoir et des grands médias,
la mise en place de médias alternatifs et la constitution de mouvements
anti-guerre issus de la base, ce devait être à Walter Baier d'intervenir.
Mais coupant court à la prise de parole, une personne s'éleva dans la salle
pour dénoncer l'hypocrisie infâme de laisser Walter Baier s'exprimer à ce
sujet, alors qu'il sapprêtait dans le même temps à livrer à la spéculation
immobilière et donc à l'expulsion, l'EKH, un centre social autonome vieux de
14 ans et abritant plusieurs projets de médias alternatifs, un centre
d'acceuil pour réfugiés, une base d'organisation pour des actions militantes
pour la liberté de circulation, contre les politiques racistes, la guerre et
autres thématiques de luttes, des projets de théâtre militants, de multiples
activités culturelles et théâtrales.  En effet, Walter Baier et le KPO
avaient décidé un peu plus d'une semaine aupravant, et malgré des
engagements récents, de revendre les bâtiments acceuillant l'EKH, ce qui
signifierait sans aucun doute et au vu du contexte répressif autrichien, la
fin du projet.(voir texte ci-dessous pour plus de détails). L'intervention
conclut sur une critique plus générale de la récupération politique de la
contestation sociale, par des politicien-ne-s véreus-e-s, alors que ceux-ci
s'emploient constamment à tuer tout ce qui échappe à leurs structures
hiérarchiques, réformistes et institutionelles.  Les personnes furent
invité-e-s, à l'exemple de l'intervenant-e-s à déchirer leurs pass
d'accréditation au FSE.

Après cette première intervention en français qui laissa Baier et
l'assemblée muets. Une femme marcha jusqu'à l'estrade pour se poster
derrière Baier et réexpliquer entièrement la situation en anglais, puis une
troisième personne se chargea de faire la même chose en allemand au micro.
Ces interventions furent ponctuées d'applaudissements réconfortants des
personnes présentes dans la salle, pour la plupart avides d'apprendre plus
de détails par le biais d'un tract en trois langues distribué dans la salle.
Suite à quoi, un Walter Baier mortifié, tenta de justifier la décision de
vente du KPO, en expliquant que les méchants autonomes gauchistes ne leur
avaient pas demandé avant de s'introduire dans le siège du parti (qui
apparemment était vide depuis longtemps et maintenant occupé depuis 14
ans)et que le KPO n'était pas très riche. Toute son intervention fut
enregistrée et filmée par des journalistes d'indymedia uk et allemagne,
présent-e-s dans la salle. Afin de se montrer conciliant avec l'assemblée,
Walter Baier déclara que le KPO allait maintenant essaier de trouver une
solution qui convienne à tous. Mais le passé récent a montré qu'on ne
pouvait lui faire aucune confiance et que d'autres actions de pressions
seront nécessaires pour sauver l'EKH.

Peu après son intervention, une autre personne interpella le Parti
Communiste français, animateur du débat, sur l'expulsion de la Charade, un
squat, logement et lieu d'activités politiques et culturelles de
Saint-martin d'Hères (banlieue de Grenoble). Ce lieu qui proposait une
bibliothèque, un magasin gratuit, des soirées- débats et cinéma, des
activités féministes et actions politiques... avait été expulsé en juin
dernier par la mairie communiste de St-martin d'hère propriétaire des
locaux, alors qu'elle n'avait pas de projets sur les bâtiments. Comme quoi,
les mêmes vieux réflexes staliniens et manipulations politiques se
retrouvent dans les divers partis communistes à travers l'europe. Ne les
laissons pas faire !

Vous trouverez ci-dessous le tract distribué à cette occasion et expliquant
plus en détail la situation : 


Here is the text that was distributed at the workshop "medias and war" today
at the ESF.  Afterwards, an audience member intervened on behalf of squats
in Grenoble that are also being expelled

	Au Forum Social de Paris, qui se tiendra du 12 au 15 novembre
2003, participera Walter Baier, prsident du KP (Parti Communiste
Autrichien) et reprsentant du Forum Social Autrichien. D'aprs une
rsolution datant de cette semaine, le KP veut vendre le seul centre social
d'Autriche, EKH, ce qui signifierait la fin du projet. Le EKH est occup
depuis 1990, et certaines parties ont un contrat avec le KP. Lors d'un
entretien non officiel le 4 novembre, Walter Baier affirmait aux
usager(e)s du EKH que la vente de la maison tait une possibilit, mais
qu'elle n'interviendrait pas avant longtemps. Or, ds le 5 novembre, le
comit central du KP dcidait de la vente. Ce faisant, le KP confie la
survie de nombreux projets politiques de gauche  la spculation immobilire.
Une expulsion toucherait plus de 27 groupes et organisations intervenant
dans les domaines de l'antifascisme, l'antiracisme, l'anti-(htro)sexisme,
la culture, la musique, des sans-papiers, du logement collectif, une
bibliothque, un thtre autogr, des archives des mouvements sociaux, un
info-kiosque, contre-culture, migration, etc. Organisations et activits:
Infoladen X, Bibliothque populaire, Archives du mouvement social,
Queerbeisl, Insoumis, Atelier d'criture des femmes, Revue tatblatt, Revue
Voice of Vienna, Revue Rapidit, Atelier de srigraphie, Atelier vlo et
mtal, Studio son, Salles de rptition pour les groupes, Cinma Kinoki, Sale
de concert, Thtre populaire du quartier Favoriten, Sales pour les ATGF,
l.organisation qui comprend tous les associations yougoslaves de Vienne,
l'Association pour une contre-culture, deux tages de domaine d'habitation
autonome, et un tage de logement d'urgence pour les rfugis du service
social de l'aroport.

Contact EKH: ekhaus at angelfire.com


	Am Sozial Forum in Paris vom 12. . 15.11.03 wird Walter Baier Vorsitzender
der KP (Kommunistische Partei sterreich)  und Vertreter des Sozial Forum
Osterreich teilnehmen. Nach einem Beschlu von dieser Woche will die KP das
einzige Soziale Zentrum EKH in sterreich verkaufen, was somit das Aus fr
dieses Haus bedeutet. Das EKH wurde 1990 besetzt und einzelne Bereiche
haben Vertrge mit der KP. In dem ersten inoffiziellen Gesprch am 04.11.03
mit den NutzerInnen des EKH betonte Walter Baier dass der Verkauf des
Hauses lediglich eine Option, aber lange noch nicht feststehen wrde.
Bereits am 05.11.03 wurde im Zentralkomitee der KP der Verkauf
beschlossen. Dadurch berlsst die KP verschiedenste linke politische
Projekte der Immobilienspekulation. Durch eine Rumung wren ber 27
verschiedene Gruppen aus den Bereichen Antifaschismus, Antirassismus,
Anti(hetero)sexismus, Kultur, Musik, Sans Papiers, kollektives Wohnen,
Bibliothek, Archiv, Theatre, Infoladen, Gegenkultur, Migration und viele
mehr betroffen.
	Infoladen X, Volxbibliothek, Archiv der sozialen Bewegungen,
Queerbeisl, unzumutbar, Frauenschreibwerkstatt, Zeitung tatblatt, Zeitung
Voice of Vienna, Zeitung rapidit, Siebdruckwerkstatt, Metall .und
Fahrrradwerkstatt, Tonstudio, Proberume fr Bands, Filmgruppe Kinoki,
Konzertsaal, Bhne des Volxtheater Favoriten, Rume der ATGF, des
Dachverbandes der jugoslawischen Vereine in Wien, des Vereins fr
Gegenkultur, Zwei Stockwerke autonomer Wohnbereich, Ein Stockwerk
Flchtlingsnotquartiere des Flughafensozialdienstes

	Walter Baier, chairman of the KPOE ( communist party of Austria)
and delegate of the Austrian Social Forum will participate at the European
Social Forum from the 12th-15th of Nov. 03 in Paris. Following a decision
taken this week by the KPOE, the KPOE wants to sell off the Ernst
Kirchweger Haus (EKH), the only Social Center in Austria. This deal would
be the end of the EKH. The EKH was squatted in 1990 and house residents
have contracts with the KPOE to legally occupy the building. In a first
informal dialogue on Nov. 4th between Baier and the residents, Baier
emphasized that the sale of the house is only an option and far from
fixed. However, by Nov.5th the central committee of the KPOE had already
decided the sale. The KPOE is leaving many different Left political groups
to the mercy of real estate speculation. An eviction would affect more
than 27 different groups involved in antifascist, anti(hetero)sexist, and
antiracist activities, in (counter)culture, music, migration, organization
of Sans Papiers (refugees without residence papers), collective forms of
living, a community library, a community theatre company, an archive of
documents of social movements, info-shop, and much more. Organisations and
activities: Infoshop X, People.s Library, Archive of Social Movements,
Queerbeisl, the Unreasonable group, Women.s Writing Workshop, Tatblatt
newspaper, Voice of Vienna newspaper, Rapidit newspaper, a printing
workshop, a metalwork and bicycle workshop, a sound studio, practice room
for bands, Kinoki cinema, a concert hall, the Publixtheatre of Favoriten,
ATGF, the umbrella organization of the Yugoslav associations in Vienna,
Association for Counter-culture, two floors of self-managed living
quarters, and emergency housing for refugees referred by the social
services at the airport.





-- 
ni co lu ( nicolu @ no-log . org )



Plus d'informations sur la liste de diffusion squats-fr-diffusion